CESEO – Mon avis sur la diversité des questions

Suite à un échange de tweet, j’ai annoncé que j’écrirais un article sur ma façon de voir le CESEO.

blabla d'expert

Pour commencer mon point de vue sur cette certification :

Placer un « diplôme » devant notre métier n’est pas une chose facile: Nous savons que certains points fonctionnent et d’autres sont plus ambigus à quantifier.

Forcément partant de ce constat, poser des questions qui nécessitent une réponse du type oui ou non est  forcément réducteur. Malheureusement il est complexe de quantifier notre feeling et notre expertise.

Souvent dans un audit devant le même problème je ne vais pas proposer la même solution : Par exemple la réécriture d’url n’est pas la solution à proposer à tous les coups. Est ce la connaissance des Guidelines est suffisante ? Non, bien sur ! mais pour autant devons nous forcément avoir fait des tests ? Peut on se vanter d’être un « expert » sans jamais avoir eu au moins un site ?Autant de choses invérifiables mais gardez à l’esprit que cette certification est là pour vos clients ou vos recruteurs et beaucoup moins pour les autres référenceurs 🙂

Quoi qu’il en soit, les questions sont difficiles et elles vont le rester! En tout cas elles le seront pour toutes les personnes qui survolent le SEO en lisant les guidelines et elles seront plus facile pour tout ceux qui vivent le SEO à fond avec passion !

Cela n’est bien sur que mon avis et mon ressenti et qui n’engage personne d’autre que moi !

Alors le CESEO c’est quoi?

La certification Expert Référencement CESEO est un examen en 2 parties

  • 1 partie « cas pratique »
  • 1 partie QCM

Qui vous permet de valider vos compétences en SEO. Pour une approche un peu plus philosophique de l’explication du CESEO

La partie « cas pratique » n’est à mon sens pas la plus encline à être critiquée:

Un mini-audit, des pistes d’amélioration à proposer .. rien que du très banal dans notre quotidien de référenceur.

Pour votre info, l’asso Seocamp a choisi de mettre plusieurs correcteurs afin de pondérer au mieux les résultats et qu’un seul regard ne justifie pas de l’expertise d’un collègue.

Le QCM du Ceseo

1h30 – 170 questions environ

A vue de nez dans les précédentes sessions, 70 % de questions seo et 30 % de divers.

C’est là où les esprits divergent, beaucoup ont l’air de considérer que la certification CESEO ne devrait pas comporter de questions sur d’autres thématiques que le SEO. Je comprends que nous ne soyons pas des experts Adwords mais pour autant je ne vois pas comment nous pouvons ignorer le référencement payant.

Nous sommes dans un environnement en constante évolution et nous devons le prendre en compte.

Revue de détails

Dans les questions seo : des pénalités, des titles , de la hiérarchisation sémantique, des urls, des redirections …

et dans les « divers »

  • de l’adwords
  • des stats
  • du dev ( si si )
  • du social
  • des  cms

etc

Les questions sur le SEO engendrent toujours des grands débats sur ce que dit Google, sur ce qui fonctionne et sur ce qui fonctionne et qui est pérenne pour un site. Déjà que personne n’est d’accord sur ce qu’est un expert Alors sur les réponses forcément …Les questions essayent d’être précises afin de ne pas laisser de doutes sur la réponse – bien sur vous devrez vous positionner dans le respect des guidelines …

Donc A la question

Liens follow ou Nofollow sur un article sponsorisé ?

  • Follow ! il m’a couté 200 euros cet article
  • Nofollow ! Même si ca me fait saigner les yeux

PS : non vous n’aurez pas la possibilité de répondre un truc tordu du genre je négocie comme un chacal avec le blog pour ne pas mettre la mention « article sponso » et comme cela je n’ai pas besoin de mettre mon lien en NF

Vous devez choisir la seconde solution 🙁  (et sans pleurer )

Bien sur d’autres questions sont sujettes à des débats sans fin, mais nous travaillons dessus afin d’être le plus clair possible et de proposer des questions  ou des environnements décrits en détails pour que la réponse donne lieu au moins de débats possibles

débat

Sur les autres questions et plus précisément les Adwords

Nous avons des questions de la part de nos client sur des thématiques « web » . Vous répondez quoi quand on vous demande des explications sur l’affichage des résultats ?

Même si vous bottez en touche en leur expliquant qu’il serait mieux de poser la question à leur agence de gestion Adwords – ou à votre collègue , en général nous répondons et les clients apprécient 🙂

Je ne compte plus les questions de type

  • Mais je paye des Adwords ! Alors pourquoi mon site est pénalisé ?
  • Pourquoi mon concurrent est toujours au dessus de moi ?

Nous devons répondre ! et pas une ineptie  : « Je ne sais pas, je ne m’occupe pas des adwords !  »

Les questions du CESEO sont basiques: il n’est pas question de vous faire corriger une campagne, de vous demander combien d’annonces maximum par campagne ou combien de caractères dans le titre d’une annonce mais vous devez connaitre des petites choses !

On peut très bien imaginer des questions du type :

Est ce que utiliser une page alias en landing page pour Adwords va améliorer son positionnement ?

  • rep 1 : t’as craqué ! ca se fait plus les pages alias !!
  • rep2 : Oui, Google va voir qu’on donne de l’importance à cette page en dépensant de l’argent dessus, on va ranker !
  • rep3 : y’a peu de chances puisqu’il n’y a pas de liens entre le seo et adwords mais est ce que cette page est optimale pour la campagne ?

Les questions sur les statistiques

Alors là franchement je ne vois pas comment nous pourrions aujourd’hui faire du seo sans avoir une idée de la façon dont Google Analytics – ou yandex metrica ou Piwik – fonctionne , vous répondez quoi sur les not provided ? Regarde, monsieur mon client,  on ranke comme des dingues sur « not provided » tu as vu ce trafic de malade !! et tu remarqueras que le lien que j’ai posé sur monmeilleursitewebdumonde.com apporte 102 visiteurs par jour tous les 2 jours !

Vous répondez quand même ? Donc une ou 2 questions sur les stats ca ne vous choque plus !

Les CMS

Vous faites des préconisations ? Bravo ! Mais vous devez aussi être en mesure de répondre aux questions de votre client et même de les mettre en place si besoin !

Oui nous ne sommes pas des devs ! mais mettre en place et paramétrer un plugin WordPress cela ne vous semble pas déconnant ? Alors des questions sur les cms non plus !

Du social :

Que celui qui n’a jamais eu droit à la question : si je fais des messages sur facebook est ce que cela va améliorer mon référencement naturel me jette la première pierre !

Il est évident que nous devons connaitre Facebook ! Et Twitter , et Pinterest et Instagram … oui dans nos têtes de SEO, à part poser un lien sur le profil on ne fait pas grand chose mais il est évident que nous devons connaitre ces services pour conseiller nos clients au moins sur le premier niveau.

Il reste les quelques questions de « Culture Google » et de culture web… C’est certain que de savoir qui est le PDG de Google ou en quelle années Google est devenu Alphabet ne changera ps le positionnement d’une page, mais vous êtes expert ou vous ne l’êtes pas  😉

 

Je ne vais pas vous faire tous les cas de figures mais si vous êtes consultant à votre compte ou en agence, vous touchez à beaucoup de choses ! Et votre crainte sur les questions « non seo » n’est pas justifiées !

Quand vous allez chez le garagiste et que vous posez une question de carrosserie, la réponse « je ne sais pas » a en général le don de nous agacer, par contre une réponse abordable de type conseil rend votre garagiste plus pro et bien plus sympathique .

Les anciennes questions du CESEO sont en cours de relecture pour un coup de frais et de nouvelles sont en train d’tre écrite , n’hésitez pas à proposer les votres !

Je sais bien que cet article ne mettra encore pas tout le monde d’accord. je sais que beaucoup ne valide pas dès l’appellation Certification expert SEO !   expert

Il fallait bien trouver un titre qui rassure les entreprises (clients/recruteurs)  tout en sanctionnant un minimum de connaissances !

L’association est bien-sur ouverte à vos propositions 😉

et pensez à bien réviser ! Les sessions avec plein de nouvelles questions arrivent incessamment sous peu 😀

révision ceseo

6 pensées sur “CESEO – Mon avis sur la diversité des questions

  • septembre 7, 2015 à 3:52
    Permalink

    Cette certification est nécessaire, mais il faut accepter qu’elle soit imparfaite… et par conséquent qu’elle prête à la critique. Il est beaucoup plus facile de valider les connaissances techniques que la qualité d’une approche marketing ou rédactionnelle. C’est comme ça.

    Bon courage sur ce dossier.

    Répondre
  • septembre 7, 2015 à 3:57
    Permalink

    Hello Sandrine,
    même si je ne suis pas concerné par le CESO je suis pour l’ouverture sur d’autres sujets à l’unique condition qu’ils soient reliés au SEO. Car à vouloir être certifié sur tout on ne l’est sur rien.
    Exemple: si j’augmente mon budget ou créée une campagne adwords, cela va t il affecté mes rankings nat ?
    Est-ce que tweeter peut influencer mon positionnement dans les serps ?
    Voili voilou je retourne dans ma grotte, du pied gauche bien entendu

    Répondre
  • septembre 7, 2015 à 7:24
    Permalink

    Sandrine,

    Cet article démontre une approche très humble de la question, ce qui est appréciable dans un univers où des gens sortis de nulle part (comprendre : aucune vraie expérience pro à part un stage) s’auto-proclament experts SEO. J’attends avec impatience les dates des prochaines sessions pour passer la certification dans ma ville de l’Ouest de la France 😉

    Répondre
  • septembre 15, 2015 à 11:52
    Permalink

    Salut Sandrine,

    Personnellement j »ai passé la certification en 2011, j’imagine donc que depuis elle a évoluée mais à l’époque le seul retour « négatif » que j’avais à signaler concernait des questions « techniques » que je trouvais un peu trop pointues… pour moi. (Mais pour le reste j’avais été pleinement satisfait.)
    Je vous rejoins dans l’idée que l’on doit connaître un minimum sur ce qui nous entoure (Dev, SEA, etc) mais toute la difficulté est de définir le niveau d’expertise nécessaire pour répondre à ces questions. On doit avoir des bases de ces autres « matières » mais peut être pas en être des experts.
    Après ces questions sur l’ensemble de la certification ne représente pas grand chose vu qu’il y aussi le cas pratique donc au final ça ne change pas grand chose pour la réussite ou non de l’examen.

    Le soucis, je pense, vient aussi du fait qu’il n’y a pas « un » profil type de référenceur. Certains sont plus orienté technique, d’autres plus orienté marketing, d’autres sont plus orienté rédaction, etc
    On ne trouvera jamais une version du QCM parfaite pour tout le monde.

    Par contre l’audit à réaliser est selon moi plus important que le QCM, on sait « facilement » se rendre compte si la personne maîtrise au moins les bases en fonction de son analyse.

    Répondre
  • septembre 24, 2015 à 10:29
    Permalink

    Bonjour,

    Je revient sur l’appellation « Expert » souvent critiqué, je pense qu’il ne faut pas entendre par la notion « expert » SEO Guruu de la mort ni SEO Senior. Simplement « Apte à faire du seo son domaine d’expertise » donc apte à faire du référencement dans le monde professionnel. Je pense que le problème est que ce mot à plus d’importance qu’il devrait en avoir dans l’inconscient général, « expert » ne veux pas dire savant.

    Je me suis souvent interrogé sur là dessus puisque je mettait « expert seo » dans un ancien ndd, c’était simplement pour faire un EMD mais j’ai vu beaucoup de réaction négative à ce sujet et je pense vraiment qu’il y a un amalgame sur le terme lui même.

    Pour le Ceseo, je l’ai passé aussi, ma grande surprise à été que j’ai trouvé la partie QCM bien plus complexe que la partie Audit.

    Répondre
  • mai 22, 2016 à 9:32
    Permalink

    Un seul membre certifié en 2015: http://www.seo-camp.org/ceseo/certifies !!

    c’est bien la preuve que l’association SEOCAMP cherche à verrouiller le business de ceux qui ont eu la chance de passer l’examen il y a quelques années. J’ai une proposition: pourquoi ne pas faire repasser l’examen régulièrement à tous les certifiés ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *